Salut, bande de rats !

Je poursuis le rendez-vous que j’ai trouvé chez juliet595, et inauguré par Ma Lecturothèque. Le principe de ce post est de prendre un livre chaque semaine pour vous en citer les premières lignes…

Je vous propose donc un bout de Les Damnés de l’asphalte, de Laurent Whale :

 

PROLOGUE

San Juan de Terreros, Espagne.
Mardi 19 juin 2040,
23 h.

 

Sa main pressée sur la vitre, Maria-Christina referme sans bruit la fenêtre à guillotine. Avec de la chance, la musique provenant de la chambre de son grand frère couvrira l’escapade. Arturo – son Arturo – l’attend dans la ruelle. Prenant garde à ne pas glisser sur le toit du patio, elle rejoint la treille à l’angle. Une minute plus tard, le cœur battant, elle foule le dallage de la terrasse.
Au coin du jardinet, elle marque un temps d’arrêt et chausse les baskets qu’elle avait nouées autour du cou. Bien que son frère l’ait huilé, le portillon grince encore un peu. Retenant son souffle, elle se coule dans l’ombre du muret. L’éclairage municipal parcimonieux est son meilleur complice et maman dort côté potager.

 

2avp

9 réflexions sur “Premières lignes : Les damnés de l’asphalte

      1. Bravo ! 😀

        Chez moi, ça grossit. Entre la boîte à livres, ceux qu’on me donne, et les offres genre : deux poches achetés, le troisième offert,… :-p

        Je dois avoir une centaine de livres en attente, voire pas loin de 150 ou 200, j’ai pas refait le compte.
        J’ai de quoi m’occuper.

        J’aime

      2. J’évite de passer en librairie, ça règle partiellement le problème x) Mais bon, c’est vrai qu’entre les cadeaux, les livres que l’on me donne… ça reste compliqué. Sachant que j’étais à presque 180 en début d’année (sans compter les livres numériques)… On a de belles années de lecture devant nous x)

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s