sqki

Auteur : Jean Teulé
Editeur : Pocket
Parution : 2010

Résumé de l’éditeur : Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, se rend à la foire de Hautefaye, le village voisin.
Il arrive à destination à quatorze heures.
Deux heures plus tard, la foule l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.
Pourquoi une telle horreur est-elle possible ? Comment une foule paisible peut-elle être saisie par une frénésie aussi barbare ?
Ce calvaire raconté étape par étape constitue l’une des anecdotes les plus honteuses de l’histoire du XIXe siècle en France.

 

Tu veux un livre qui te donne envie de le balancer contre un mur, tant ce que tu y lis te révolte ?
Tu viens de le trouver.
Je soupçonne le talent de conteur de Teulé d’y être pour quelque chose, mais pas que ; comme tu l’auras compris, ce qu’il va te raconter s’est réellement passé. Tu trouveras même en fin d’ouvrage le compte-rendu du procès.
Nous suivons donc Alain de Monéys, un jeune homme serviable à peine sorti de l’adolescence, à la foire de Hautefaye. Ce jour-là, nous sommes en guerre contre la Prusse, il y a foule et il y a du vent. Des détails sans importance, me diras-tu ? Et si je te dis qu’ils vont causer sa perte en déformant ses propos, qui passent de « Et pourquoi pas la Prusse tant qu’on y est ! » à « Vive la Prusse ! » ?
Cette déformation lui vaudra d’être insulté, frappé, écartelé, mutilé, tué, puis jeté au feu où il sera finalement dégusté par tous ces gens qui le connaissaient auparavant. Deux heures de calvaire où tu seras avec lui, à ressentir ce qu’il ressent face à cette foule devenue folle. Ça retourne, ça fout en rogne…

Cet assassinat a donc des fondements nationalistes et xénophobes. Si tu avais encore besoin de preuves pour comprendre que cette mentalité est merdique, en voilà une belle.

Publicités

2 réflexions sur “Mangez-le si vous voulez

    1. Of course ! =) J’ai bien ri.
      Comme tu as dû le voir, ce blog est tout neuf, et « le Magasin des suicides » fait partie des livres dont je me dis : faudrait le relire pour faire un retour. (Je pense à tellement de bouquins, en fait. xD)

      Quant à celui-là, il est bien hard (ça s’est vraiment passé, ça glace le sang) et ça vaut franchement le détour.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s